Crowdsourcing, Crowdfunding & Innovation

Les points à regarder impérativement avant d’investir dans une startup

Le CrowdFunder, doit effectuer sa “due diligence”, idéalement collaborative, afin d’évaluer la possibilité d’investir dans telle ou telle start-up. Cet article propose de balayer quelques points primordiaux avant de se lancer.

  • Evaluer l’équipe de la start-up : c’est le point essentiel. Les personnes créant la start-up ont ils une expérience significative dans le domaine de la start-up ? Ont-il un profil solide en terme de capacités / compétences ? Sur quel réseau peuvent-ils s’appuyer pour développer l’activité ?
  • Comprendre de domaine dans lequel évolue la start-up. Faire attention en particulier aux buzz, et aux industries subventionnées par les aides.
  • Evaluer la stratégie de monétisation : Comment l’entreprise compte-elle gagner de l’argent et par quels moyens ? Les clients seront-ils prêts à payer durablement pour le service rendu ?
  • Evaluer les compétiteurs en présence : Quels sont les concurrents ? En quoi l’offre de la start-up se différencie de celles des concurrents ? Quels moyens ont les concurrents par rapport à la start-up ?
  • Comprendre la stratégie de propriété intellectuelle : La start-up compte elle protéger ses innovation par des brevets ? Sont-ils nationaux ou internationaux ? D’autres brevets proches peuvent-ils constituer un risque ?
  • Regarder la structure du capital existante : A combien est évaluée l’entreprise ? Qui détient des parts (VC / Angels / Créateurs) ? Les créateurs ont-ils toujours plus de la moitié des parts ?
  • Relire les données financières : Les données financières indiquent quel est le niveau d’investissement annuel demandé, est-ce que des premiers clients ont été trouvés, … Les questions à se poser sont donc : Comment ont été utilisés les fonds jusqu’à aujourd’hui ? (Investissement, salaires, infrastructures, …) Quel est le chiffre d’affaire ? Quel est le niveau de perte ? Quand est atteint le point mort ?
  • Evaluer le “burn rate”, vitesse à laquelle est consommée la levée de fond : Jusqu’à quand les fonds levés permettent-ils de tenir ? Comment sont-ils utilisés ?
  • S’attarder sur le round de levée de fond : Comment les fonds comptent-ils être utilisés (Marketing, développement, ..)? Les besoins ont-ils été correctement chiffrés ?
  • Evaluer les conseillers : Les conseillers de la start-up sont ils des référence du domaine ? Quel est leur réseau ? A quel niveau d’implication sont-ils dans la start-up ?
  • Prendre en considération les spécificités légales : C’est un chapitre à part entière qui doit déterminer quel type de part sont achetés, quel droit de vote sont associés, les clauses particulières, …
  • Clarifier les stratégies de sortie : la stratégie de sortie est claire et partagée ?

(Traduction Partielle d’un article de Mashable.com)

4 Comments

  1. March 23, 2012    

    Plein de points essentiels en effet, pour simplifier, un petit peu le travail, des boites comme Seedrs http://www.economienouvelle.fr/comment-investir-dans-startups-facilement-avec-seedrs/ font la legal due dilligence à votre place…

  2. May 4, 2012    

    Un ouvrage très complet sur les BA, leurs techniques, leurs expèriences pour les crowdfunder en herbes: Les business Angels de
    Raphaël Boukris, Nicolas Fritz.
    Autre conseil, utiliser des modèles où la présélection est de qualité comme sur WiSEED (www.wiseed.fr) où les start ups sont analysées par des professionnels de ‘l’amorçage et passent systématiquement via un comité d’investissement participatif.
    Souleymane

    • Paul Paul
      May 4, 2012    

      Merci, j’ajoute l’ouvrage à la bibliothèque du blog.

      Paul

  3. January 24, 2013    

    J’ai créé pour ma part un site sur le business plan et le pitch pour permettre aux entrepreneurs de maîtriser ces deux outils de la levée de fonds. Cela permet aussi, pour un investisseur novice de voir quels sont les critères des business angels et commen analyser un projet. Peut-être trouverez-vous ces outils intéressants. En tant qu’expert , n’hésitez pas à m’en faire un retour et des propositions d’articles à écrire (ou outils à ajouter) pour rendre ce site plus complet pour les investisseurs et les entrepreneurs!